Malaise dans la civilisation

Avons nous encore un inconscient ?

 

Le 7 janvier 2015, nous assistions impuissants à l’absurde.

 

A grands renforts médiatiques, s’étalait le sang versé des « 12 tributs » abattus pour la « cause » à la rédaction d’un journal satirique.

Obéissance et soumission, à qui, à quoi, à quel Maître ?

Parmi les « sacrifiés », une femme.

Et une rubrique bimensuelle « Charlie Divan » par celle qui inlassablement interrogeait les rapports entre les hommes, les femmes et la sexualité, la vie quoi !

 

Au douzième coup retenti, Elsa Cayat est tombée pour la France.

De celle qui n’avait pas de sang sur les mains, juste un peu d’encre … il nous reste cet ouvrage posthume " la capacité de s’aimer " comme un unique pied de nez et la dernière riposte à la barbarie !

 

 

DR